HABILITATION ÉLECTRIQUE FORMATION NOUVELLE NORME NF C 18-510

logo-CNFSE[1]

Qui habilite et qui est habilité ?

Les nouvelles dispositions législatives de la norme NF C18-510, visent à accroître la sécurité des travaux effectués sur les installations électriques, ou à proximité, en imposant les habilitations électriques obligatoires des opérateurs. Selon le code du travail, seules les personnes physiques qui, après avoir reçu une formation préparatoire à la prévention du risque électrique, sont autorisées à effectuer des actes électriques.

Sessions programmées

Demande d'informations

Habilitation non électricien (tarifs et détails)

Habilitation électricien (tarifs et détails)

1. Qu'est-ce que l'habilitation électrique

L’habilitation électrique est la reconnaissance, par l’entreprise, de l’aptitude de l’employé placé sous sa direction à effectuer, en toute sécurité au regard du risque électrique, les tâches qui lui sont confiées. L’agrément du travailleur n’est pas directement lié à sa fonction dans l’entreprise, ni à sa compétence professionnelle. L’octroi d’une autorisation par l’employeur ne le dispense pas de sa responsabilité. L’employeur est tenu de se conformer à toutes les dispositions relatives au code du travail régissant la conception et l’utilisation des actes électriques. L’autorisation de l’employeur ne lui d’effectuer de son propre chef les activités pour lesquelles il est agréé. Il doit également être mandaté par son employeur pour effectuer ces opérations. L’affectation à un site de travail peut être une désignation implicite.
Des actes électriques peuvent être effectués à proximité de lieux nus sous tension ou sur un acte électrique permanent ou temporaire.
La norme NF C18-510 précise qu’une opération effectuée sur des actes électriques qui n’ont jamais été sous tension, ne nécessite pas d’autorisation de l’employé (sauf en cas de proximité avec d’autres actes sous tension). Toutefois, il faut être vigilant à l’approvisionnement provisoire des installations en cours. De même, elle définit les différents symboles d’habilitation selon, entre autres, la plage de tension (très basse et basse tension : BT et haute tension : HT) et la nature de l’opération.
Le choix de l’habilitation doit se faire en tenant compte du travail qui sera confié au salarié et de l’environnement électrique. Pour plus amples explications sur la portée, des symboles et les limitations associées, se référer à la norme NF C 18-510.

2. Qui habilite et qui est habilité.

L’habilitation concerne aussi bien les employeurs du secteur privé, et ceux assujettis aux dispositions législatives du travail, que les services publics de l’État et des territoires. L’employeur chargé de l’agrément peut être, selon la situation juridique du travailleur, une entreprise extérieure, une entreprise faisant appel aux travailleurs d’une agence d’intérim (bien que cette dernière soit chargée de les former à la sécurité électrique), ou l’entreprise d’accueil, dans le cas des apprentis et des stagiaires.
Pour déterminer quelle autorisation délivrée, l’employeur examine l’activité du travailleur concerné. Elle prend en compte le type d’Operations ordre (ordre électrique ou non), la fonction de l’ouvrier, la nature des opérations (consignation, essais…), les particularités des installations et les conditions d’exécution des travaux tension. Le niveau d’habilitation retenu pour un travailleur tient compte de l’activité qui lui est assignée et de l’environnement électrique. Il est identifié par un symbole codé comprenant trois caractères alphanumériques et éventuellement une mention ou un attribut supplémentaire. Le symbole d’autorisation, défini dans la norme, est adapté à la nature des opérations et à la plage de tension des installations électriques. La formation habilitation délivrée pour la qualification électrique est à la fois théorique et pratique. Elle traite de la connaissance des risques liés à l’électricité et des mesures à prendre pour intervenir en toute sécurité lors de l’exécution des travaux (Article R. 4544-10). Pour faciliter l’employeur, la norme fournit des référentiels de connaissances pour la formation initiale et le recyclage d’habilitation.
Au terme de la formation habilitation, le Centre agréé de qualification évalue les connaissances théoriques et pratiques et rend un avis. L’employeur tient compte de cet avis avant de délivrer au titre d’habilitation.

3. Quels sont les avantages d'être électricien ?

Une bonne raison pour laquelle de nombreuses personnes se tournent vers le travail d’électricien est que la croissance de l’emploi est forte et que les salaires sont bons. Dans ce domaine, vous n’aurez jamais à vous soucier de ne pas avoir de travail à faire. Entre les chantiers, les agences ou les petits boulots, il y a toujours quelque chose à faire. La société aura toujours besoin d’électriciens.
De même, comme dans d’autres métiers, les électriciens sont souvent des travailleurs indépendants, soit en tant qu’entrepreneurs indépendants, soit en tant que propriétaires de petites entreprises d’électricité qui emploient d’autres personnes. En tant qu’électricien indépendant, vous aurez la liberté de gestion d’activité, d’heures de travail et de rémunération.
Pour débuter cette activité, Il n’en faut pas beaucoup surtout si vous avez déjà les outils. Une licence commerciale, une licence électrique, des fournitures et un véhicule de travail sont tout ce dont vous avez besoin.

4. Pourquoi devriez-vous obtenir la certification d'électricien ?

L’attestation de conformité délivrée par l’employeur est le gage pour le technicien, du respect de la conformité à la norme NF C18-510. Ainsi, toute personne désireuse de faire appel à un professionnel consulte la liste des personnes habilitées à exercer des actes électriques, sur un site déterminé.
De même, cette qualification définit le type d’installation à exécuter par des couleurs précises : jaune (installation à usage domestique), bleue (installation pour énergie), violette (installation électrique), et verte (installation à usage non domestique).
Dans le domaine automobile, cette habilitation permet d’exercer des opérations sur vehicules et engins.

Appelez-nous