Aller au contenu

Habilitation électrique : définition

Régis par le code du travail, les travaux sous tension sont des opérations délicates, ne pouvant être menées que par des personnels habilités. Pour écarter tous incidents d’origine électrique, les professionnels appelés à travailler sur les circuits doivent passer une habilitation. De quoi s’agit-il exactement ? Qui peut la passer ? Toutes ces questions et bien plus trouvent leurs réponses dans les lignes qui suivent.

Sessions programmées

Demande d'informations

Habilitation non électricien (tarifs et détails)

Habilitation électricien (tarifs et détails)

Qu’est-ce que l’habilitation électrique et à quoi sert-elle ?

Les habilitations électriques sont des reconnaissances par l’employeur qu’une personne est apte à réaliser des installations électriques sans prendre de risques. Pour décrocher le précieux sésame, les personnels doivent non seulement être formés en la matière mais aussi être reconnus aptes par un médecin du travail.

Pour limiter le risque électrique, l’habilitation se base sur un fragment du code du travail et sur la norme NFC 18-510 de janvier 2012. Baptisée opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique. – Prévention du risque électrique, cette dernière décrit dans le détail le curriculum à suivre pour manipuler la basse tension en toute sérénité.

Il est important de préciser que chaque reconnaissance s’accompagne de lettres, de chiffres et de symboles bien précis. Par exemple, le sigle B2V sera employé pour désigner un titre d’habilitation donnant accès au domaine basse tension et à la proximité des pièces nues sous tension. Et ce n’est que l’un des multiples symboles d’habilitation utilisés au quotidien.

Même après une formation habilitation, le personnel n’est pas autorisé à agir de son propre chef. Il devra attendre qu’un de ses supérieurs lui donne l’ordre d’agir avant d’effectuer des manipulations d’ordre électrique. Dans certains cas, le fait d’être affecté à un poste particulier a valeur de consentement implicite.

Qui peut passer une habilitation électrique ?

Les seules personnes pouvant prétendre à une habilitation sont celles appelées à recevoir un ordre électrique dans le cadre de leurs fonctions. Cela signifie qu’il peut s’agir d’électriciens ou pas. En se basant sur l’article R. 4544-9 du code de travail, il est nécessaire d’être certifié pour réaliser les actes suivants :

  • installations/rénovations de circuits électriques ;
  • manœuvres de type électrique (interventions, travaux, renouvellement, etc.) ;
  • certains gestes non électriques (peinture, maçonnerie, etc.) ;
  • accès non surveillé aux locaux caractérisés comme à risques électriques ;
  • distribution d’énergie via les lignes à haute tension.

En se basant sur les textes de lois, il est surprenant de constater que ces derniers ne définissent pas de niveau minimum pour recevoir une habilitation de type électrique. C’est ainsi que, dans les entreprises, c’est aux décisionnaires qu’il incombe de déterminer quels salariés devront suivre ces enseignements.

De façon générale, ce sont les personnes qui seront amenées à travailler au contact du courant électrique qui auront droit à une formation. Valable pendant trois ans, le savoir qui lui sera dispensé leur permettra en toute sécurité.

Les différentes catégories d’habilitations électriques

L'habilitation H0-H0V / B0

Cette dernière concerne les personnels non-électriciens mais devant effectuer des travaux non électriques dans un environnement présentant des dangers électriques. Par exemple, il peut s’agir d’un renouvellement de la peinture dans un local technique.

L'habilitation B1 B1V – B2 B2V – B2V Essai – BC

Ici, il est question de personnels électriciens ou électromécaniciens responsables de certains travaux tels que la création ou la modification d’une installation. Attention cependant… Dans ce cas de figure, seules les tensions étant basses sont concernées.

L'habilitation électrique H1 H1V – H2 H2V – H2V Essai – BC HC

Cette formation permet aux électriciens de travailler en haute tension A, il n’existe pas d’intervention en haute tension. Pour les travaux effectués à moins de 3 mètres de PNST en HTA il faut obligatoirement que la personne soit habilitée en voisinage H1v ou H2v.

À noter que les travaux doivent obligatoirement être réalisés à plus de 60 cm de pièces nues sous tension (PNST), à moins de 60cm de PNST il est nécessaire de détenir une habilitation sous tension (B1t ou B2t)

L'habilitation électrique BC

Elle permet de réaliser des consignations électriques pour une tension (AC) inférieure à 1.000 V afin que des intervenants puissent travailler en toute sécurité (le risque électrique est éliminé).

L'habilitation électrique BS

Cette formation ne concerne que le personnel non-électricien qui est tenu de réaliser des interventions simples. Changement d’ampoule, raccord de chauffe-eau et changement à l’identique d’un interrupteur en sont quelques exemples.

L'habilitation électrique BE

Avec cette habilitation, le salarié a la possibilité de réaliser des gestes spécifiques tels que les essais, les mesures ou les vérifications. Par ailleurs, il peut changer ou réarmer les fusibles si besoin est.

Quels sont les différents symboles d'habilitation ?

À ce stade, il ne reste plus qu’un mystère à élucider. Que signifient les différents symboles pour indexer les habilitations de type électriques ? Pour mieux comprendre un titre d’habilitation, référez-vous à la charte ci-dessous :

  • B : indique que la tension est basse ;
  • H : indique que la tension est haute ;
  • 0 : travaux non électriques ;
  • 1 : exécutant électricien ;
  • 2 : chargé de travaux électriques ;
  • C : chargé de consignation ;
  • R : responsable d’interventions générales, spécialisé dans la BT ;
  • S : en charge d’interventions élémentaires (uniquement en BT) ;
  • P : habilité à réaliser des manœuvres sur les appareils photovoltaïques ;
  • E : quatre types de réalisations (essais, vérifications, mesurages et manœuvres) ;
  • V : travail en voisinage d’appareils sous tension ;
  • T : travail sous tension ;
  • N : nettoyage réalisé sous tension ;
  • X : manœuvres spéciales par une instruction de sécurité.
Appelez-nous